Los Roques – Venezuela

Archipel de Los Roques

Los Roques – Venezuela

LOS ROQUES

10 COMMANDEMENTS

« O Capitaine ! Mon capitaine ! »

  1.  Tu resteras humble
  2. Tu t’appuieras sur un second
  3. Tu étudieras la carte
  4. Tu noteras la météo
  5. Tu vérifieras le bateau
  6. Tu vérifieras le matériel
  7. Tu « brieferas » ton équipage
  8. Tu préviendras un contact à terre
  9. Tu tiendras un journal de bord
  10. Tu seras paré à tout avec SAFETICS
SAFETICS

Samedi 22 janvier 2022, 7h du matin tout le monde sur le pont.
Après un bon petit déjeuner il est temps de jeter les amarres.

Prochain rdv avec le GLYWO à la marina de Shelter Bay à Panama le 21 février.
Entre ces deux dates chaque bateau visite l’île, l’archipel ou le pays qui lui fait plaisir.

Pour notre part, ce sera l’Archipel des Roques.

Cela fait bien longtemps que nous rêvons d’aller naviguer dans cet archipel.
Malgré les rumeurs d’insécurité qui courent sur les pontons ou sur les sites… Nous ne nous résignons pas à faire une croix sur cette perle des Caraïbes
Qu’à cela ne tienne, nous nous décidons pour cette destination.
Certains du groupe GLYWO apprenne notre choix et décide de se joindre à nous pour cette navigation.

Domi coupe l’électricité

Bye Bye le Marin

Mais avant de tirer droit sur les Roques, le GLYWO nous a organisé une petite régate dans la baie du marin.

Nous nous dirigeons vers la Pointe Borgnèse à la sortie de la marina du Marin pour nous mettre à l’abri du vent dans la Anse Patate afin de monter nos voiles.
Le départ de ce GLYWO est donné à la VHF par Loïc Héliès, du catamaran SAGA, par une petite régate de deux bords dans la baie Sainte Anne :

  • Un bord de travers
  • Un bord de portant

Une grande partie des catamarans et voiliers participent à cette régate.

Alors qu’Arthur se bat avec les pavillons OUTREMER, Domi se prend au jeu et nous voilà passant la ligne de départ en 5° position suivie de très près par Crazy Flavour et Saga.
Assez rapidement POM III se retrouve en tête du peloton.

Nous enroulons la bouée de dégagement (représentée par un bateau) face à la plage des Salines et envoyons le gennaker. Nous sommes suivis par SAGA et Great Circle.

Très rapidement SAGA nous dépasse puis Great Circle.

Saga finira 1° suivi de GREAT CIRCLE.

POM III en 3° position…

J’ai failli perdre mon Thermomix, chaussures, habits,… car Domi trouve le bateau beaucoup trop lourd…

Une fois la pointe du Diamant passée, nous prenons le cap des Roques. Nous sommes suivis par INKY BLUE, VITIA, Spekend, Great Circle et Wilding.

C’est entre stress et excitation (de découvrir enfin les Roques) que nous partons en fin de matinée. Trois jours de navigation nous attendent. 

Durant cette navigation, nous alternons entre : génois, gennaker et Trinquette. 

La 1° nuit est pénible car beaucoup de grains. Toutes les heures nous empannons… Domi en tant que Capitaine sera de toutes les manœuvres.
Comme à chaque fois je dors dans le carré car il m’est impossible de dormir dans notre cabine.
Domi et Arthur essayent de me préserver lors des quarts la nuit….
Mais je participerai à toutes les manœuvres malgré mon mal de mer.

Nos journées sont rythmées par les manœuvres et surtout les repas. Arthur est un vrai cordon bleu. Heureusement car j’avoue que les premiers jours sont toujours un peu pénibles pour moi. La nausée ne passe que le 2° jour… Je reprends mes habitudes de cuisinière et de photographe.
Quant à Domi égal à lui-même, il fait un peu de sport afin de garder la forme.
Arthur m’initie au « backgammon » pendant que Domi s’occupe de la route.
Bien sûr nous essayons de pécher : Marlène est sur le pont mais les poissons ne sont pas au rdv.

Les Roques

Nous arrivons le matin sur L’ile principale de Gran Roques.
C’est un petit village de pêcheurs ultra tranquille entouré d’une eaux cristallines ou plongent de nombreux pélicans et sous les cris incessants des mouettes rieuses.

Grace à nos amis, Paola et Christian (GINKGO Outremer 45) nous avons un contact sur place : Luz et Patrick.

Elle est Vénézuélienne, lui Français.
Si vous souhaitez les contacter voici toutes les informations.

Ils montent tous les 2 sur POM III. Le contact est tout de suite amical et gai.
Ils sont d’une grande aide pour toutes nos formalités. Car ici le mot d’ordre est : PATIENCE.

Great Circle, Vitia, Inky Blue, Pom III partons avec Luz d’abord à la capitainerie puis les douanes et enfin le Parc… Plus de 5h pour faire notre clearance d’entrée… et aucun « bakchich » n’est à déplorer.

Patrick et Luz

Pour notre catamaran de 60 pieds nous avons régler :

  • 170 $ pour l’immigration
  • 350 $ pour le parc pour 15 jours ; durée légale pour rester dans le parc national.

Une fois les formalités terminées, nous rentrons sur POM III afin de prendre une bonne douche et direction… le restaurant !
Le soir même nous allons tous manger dans un petit restaurant au bord de l’eau : Caipirinha et Ceviche au menu. Un vrai régal!

Le lendemain nous décidons d’aller visiter Gran Roque avant de lever l’ancre pour un autre mouillage.

Nous passons un peu de temps dans une posada appelée «  Galápagos » afin d’essayer de relever nos mails, messages et surtout passer quelques appels. L’exercice ne sera pas facile car l’internet est très faible ! ☺ ☺ ☺

Après avoir acheté du pain à la coco, nous levons l’ancre direction Francisquí.

La baie est magnifique et le passage pour y arriver assez facile. Nous restons 2 jours dans cette baie.

Au programme : baignade et kite à gogo pour Domi.
Alors que nous pensons avoir fini de nos formalités nous avons la surprise de voir monter à bord les gardes côtes. Cela prendra 2 heures… Ils sont aimables mais veulent discuter…
Nous leur offrons une bière pendant qu’ils remplissent les formalités à….2 !

Nous devons partir car nous sommes attendus au restaurant sur la plage avec nos amis d’OUTREMER. Afin d’écourter cette réunion je leur offre une 2° bouteille pour les remercier de leur amabilité.

Qu’à cela ne tienne… ils nous rejoignent sur la plage au restaurant ! Nous décidons d’un commun accord avec tous les bateaux d’inviter ces 2 garçons à manger avec nous au restaurant.
Ils nous remercieront tous les 2 très chaleureusement.

Le lendemain nous levons l’ancre direction Sardina.

Sardina

Sardina

Sardina est un Petit ilot à 4 miles de Francisquí.

Nous effectuons cette distance au moteur. Cela nous permet de recharger un peu les batteries.

Lorsque nous arrivons un yacht est déjà sur place avec des enceintes énormes……

A la vue de ce mouillage, Domi décide de se faire une session kite

La nuit sera très calme au grand plaisir de notre capitaine !
Le lendemain, des pécheurs nous accostent afin de nous proposer du thon. Nous achetons à 4 bateaux un thon de 35 kgs pour 100 dollars ! Domi s’occupe de tout nettoyer. Il sera emballé puis congelé avant de le consommer.

Avant de quitter le mouillage, Domi, Max et Vitali prennent l’annexe et retournent à Gran Roques récupérer des fruits et légumes.
C’est grâce à Luz et Patrick que nous pouvons avoir ces produits. Ils nous sont vraiment d’une grande aide.

Pendant ce temps, Arthur et Patrick partent pêcher et nous ramènent du Mérou. Il ira lui aussi au congélateur avant d’être consommer ! il vaut mieux les congeler avant de les consommer cru, au minimum 24H afin de tuer principalement les parasites (y compris les œufs). Ce n’est pas garanti à 100% mais cela réduit considérablement les risques d’attraper une parasitose.

Après Sardina direction Buchuiyaco. Nous faisons encore une fois ce parcours au moteur. Les distances sont tellement petites qu’il est plus simple de les faire au moteur. Et puis je vous avoue… nous devenons fainéant ☺ ☺

Buchuiyaco

Ce mouillage nous est conseillé par Patrick car tout le monde veut faire une belle plongée bouteille.

Kingsley du bateau Inky Blue est instructeur.
Max (bateau VITIA) a un compresseur à bord.
Il nous manque l’instructeur local afin de pouvoir faire la sortie.

Comme à chaque fois, c’est Patrick qui nous trouve Gustavo et sa compagne Carmelo.

Buchuiyaco
Carmelo et Gustavo


De retour de la plongée, Gustavo pêche des poissons lions qu’il nous propose de faire en ceviche. Toute l’équipe de la plongée vient sur POM III déguster ce bon repas

L’après-midi nous partons à 7 ! Vitali, le fils de Max et Dorothée (bateau VITIA), fera sa 1° plongée bouteille avec à ses côtés Gustavo.

Vitali est un jeune garçon de 9 ans adorable, plein de vie et surtout passionné par la mer. Il est très heureux de faire ce tour du monde avec ses parents.
Domi, lui nous suit cette fois en apnée

 

Tous deux passent la journée avec nous afin de nous faire découvrir les belles plongées. Nous allons dans la passe de Sebastopol « Boca de Sebastopol »

Pour la 1° plongée du matin, nous sommes 5 :

  • Max et Dorothée du bateau Vitia
  • Kingsley et Catherine du bateau Inky Blue
  • Et moi

Chacun plonge avec son binôme :

  • Max avec Dorothée
  • Kingsley avec son épouse Catherine
  • Moi avec Carmelo qui sera bienveillante à mes côtés
Dorothée – Carmello – Kingsley – Catherine – Max et moi
Kingsley – Max – Vitali – Domi – Catherine – Dorothée et moi

Après 2 jours à Sebastopol, nous quittons le mouillage pour « Tres Palmeras » au Sud Ouest de Gran Roques, 8 miles au moteur.

Nous en profitons pour recharger nos ordinateurs, brosse à dent électrique, VHF, …

Et surtout cuisiner une bonne ratatouille !
Bien sûr je ne peux m’empêcher de penser à James qui aurait adoré partager ce plat avec nous…
Nous fabriquons un pain.

Et pendant ce temps Domi décide de ce tondre la tête….Mais la tondeuse tombe en panne…..Il s’y reprendra à 2 fois pour terminer sa coupe !

Jean et Marlène sont en service mais d’après Domi pas très efficace ☺ ☺ Les garçons attrapent 2 barracudas qu’ils relâchent…. On préfère le Mérou, Whaou, Carangues,….

La nurserie à tortues

L'île "Tres Palmeras"

Sur l’ile « Tres Palmeras » se trouve une nursery à tortue. Depuis maintenant plus de 5 ans de nombreuses tortues naissent ici et sont relâchées dès l’âge de 2 ans.
Le gardien se fait une joie de nous faire visiter la nursery. Afin de le remercier de sa gentillesse, nous lui offrons quelques produits alimentaires. Nous verrons à ses yeux le bonheur de recevoir ces produits : huile, lait, farine, pâte,……

L’après-midi nous partirons tous plonger en apnée sous l’œil bienveillant de Max, Arthur et Domi.

Le lendemain Après-midi Kite pour Max et Planche à voile pour Dorothée, windfoil pour la famille HELIES, chasse pour Domi, et bien sûr jeu pour les enfants sous le regard amusé d’Arthur.

Nous terminons cette belle journée par un diner sur SAGA. Max a pêché 2 belles carangues cuisinées par Dorothée et cuit au four sur SAGA.

Avant de quitter « Tres Palmeras » Domi se lève tôt afin d’aller pêcher. Il reviendra avec un énorme poisson perroquet et 2 carangues. Tout ce petit monde finira au congélateur avant d’être dévoré en ceviche ou au four.

La fin de notre séjour aux Roques approchent. Nous sommes le mercredi 2 février et il faut se rapprocher de Gran Roque. Nous prenons la direction de Sarqui.
Nous sommes à peu près 10 miles de Gran Roques…. Encore 5 jours avant de nous diriger vers Los Aves.

SARQUI

Retour sur Gran Roques pour faire la Clearance de départ. 

Avant de rejoindre Francisquí pour 2 jours nous faisons une petite halte à Gran Roque pour acheter quelques produits….. et prendre l’apéro dans une posada.
Domi craque pour un chapeau !

Nous passons devant l’aéroport de Gran Roques ou nous pouvons voir les Jet Privé de Riches familles Vénézueliennes.

Nous voilà de nouveau à Francisquí pour 2 jours.

Nous partons sur une toute petite île faire du kite avec Max, Dorothée et Vitali. Domi m’accompagne afin de me donner une leçon particulière… Il en faudra encore quelques unes…

Nous terminerons cette belle journée par un apéro sur le bateau SAGA avec les copains bateaux : Wilding – Vitia – POM III et Balindo le bateau de Luz et Patrick

Lundi 7 février, départ des Roques

C’est le jour du départ des Roques. Nous faisons les formalités de départ avec Dorothée et Max. Nous sommes très heureux de l’accueil reçu le jour de notre arrivée et maintenant pour notre départ. Tout le monde est très aimable.

Domi, Luz, Patrick et Mapie

Luz et Patrick viennent nous dire au revoir. C’est un grand moment d’émotion car une vraie et belle amitié est née ! Nous leur devons à tous les 2 d’avoir été très présent à nos côtés, de très bons conseils et surtout tellement gentils.
Nous leur garderons une grande place dans nos cœurs. Ce séjour n’aurait pas été aussi réussi sans leur présence.

Alors surtout n’hésitez pas à faire appel à leurs services !

Contacts : 

Direction CRASQUI avec VITIA pour une nuit.

Puis départ de Crasqui pour Cayo de Agua au coté de VITIA.
SAGA et WILDING nous rejoindrons plus tard à CAYO DE AGUA

Cayo de Agua

Cayo de Agua


Le lendemain nous profitons de la plage qui est sublime : sable blanc, eau cristalline, poissons de toutes les couleurs.

Domi lance son drone.

Après un beau coucher de soleil nous regardons un film tous les 3 sur Pom.
Merci Aymeric ☺ ☺

Les Aves

Après une navigation de 30 miles nous voici arrivés aux Aves. Les paysages sont très différents des Roques : le premier mouillage longe une mangrove dense et très verdoyante, et des milliers d’oiseaux volent dans le ciel. L’archipel est habité seulement par quelques pêcheurs et des « guarda Costa » que nous espérons d’ailleurs ne pas croiser, nos stamps de passeports étant valables jusqu’au 19 février (et nous sommes le 21).

Le lendemain nous quittons les Aves avec un petit pincement au cœur.
Arthur, Domi et moi avons adoré cet archipel
Combien de fois avons dit tous en cœur « Qu’est ce qu’on a bien fait de venir ! »
Patrick et Luz nous ont avoué… cela faisait plus de 8 ans qu’ils n’avaient pas vu autant de bateaux !

Nous avons fait un vœu avec Domi… Y revenir avec nos enfants !

Nous levons l’ancre, direction les San Blas, avec un bel arc en ciel.

La météo annonce une navigation musclée…. Arthur et Domi installent le gennaker et la trinquette. 30 nœuds annoncés…. Nous pensons avoir beaucoup plus !

 

Alors rdv dans quelques jours aux San Blas et au Panama pour de nouvelles aventures.

Mapie

3 réponses

  1. Coucou les amis c est un vrai plaisir de voyager avec vous🥰mais vous n auriez pas du m’embarquer dans ce voyage je suis d un naturel plutôt flegmatique et vous risquez fort de mourir de faim si vous comptez sur moi quoi que Jeanne soit pas plus performant la responsabilité en incombe peut être à celui qui tient la canne à pêche???😅on vous embrasse fort et on vous souhaite bon vent

  2. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu le blog, Félicitation à tous les auteurs.
    C’est super de voir votre périple.
    Ça nous montre que notre rêve est réalisable….dans quelques années.
    Prenez soins de Jean et Marlène, dépoussierez les et lubrifiez les bien en prévention des rhumatismes.
    Profitez
    Olivier
    Bises à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.